Anthony Smith

Adhérent

 

Anthony Smith, responsable syndical au Ministère du travail, est Inspecteur du travail. Au début de la première vague du Covid-19, en mars 2020, Il demande dans le cadre de l’exercice de ses missions, des mesures de protection de la santé – dont la mise à disposition de masques – pour les salariés d’une association d’aide à domicile. Subissant de nombreuses pressions il alerte la plus haute autorité de l’Inspection du travail en France et le lendemain même sera suspendu de ses fonctions. Sanctionné d’une mutation d’office -qu’il conteste devant le tribunal administratif- il bénéficiera d’un large soutien de ses collègues et de l’opinion publique (avec notamment une pétition en ligne signée par près de 160 000 personnes). Docteur en Sciences politiques, il est engagé à la CGT depuis son entrée au Ministère du travail en 2005 où il siège comme représentant des Inspecteurs du travail au sein du Conseil National de l’Inspection du Travail, Instance consultative indépendante.

Déclaration d’intérêts

Activités rémunérées exercées à titre principal ou accessoire au cours des 5 dernières années

  • Inspecteur du travail

 

Prise de participation financière (notamment parts sociales, actions, obligations) dans un organisme privé ou mixte ou détention de droits de propriété intellectuelle

  • Détenteur de 40 parts sociales (de chacune 1€) au sein de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif « Le Média »

 

Participation à l’instance décisionnelle d’un organisme privé ou public

  • Membre de la Commission Exécutive Nationale du SNTEFP (Syndicat National Travail Emploi Formation Professionnelle) CGT
  • Membre du Conseil d’Administration de la Fondation Copernic

 

Autres liens d’intérêts devant être portés à la connaissance de la Maison des Lanceurs d’Alerte

  • Aucun