Bénédicte Fumey

Pacte civique

 

Après des études en droit, commerce international, marketing et  management (MBA  Sciences po) , Bénédicte Fumey a eu un parcours de cadre dirigeante dans de grands groupes informatiques jusqu’en 2019 (marketing, communication, stratégie, RSE, RH).

En parallèle, depuis 25 ans, passionnée par le développement soutenable, elle a mené des recherches doctorales sur les mutations sociétales et sur la résilience de notre civilisation humaine qu’elle partage lors de conférences. Elle est engagée dans la société civile dans divers projets visant à faire émerger une civilisation soutenable ; A ce titre, elle appartient à divers réseaux : ancienne Vice-Présidente et Membre du Comité exécutif du Club de Budapest France, porte-parole du Pacte Civique, Co fondatrice  et membre du CA du Printemps de l’éducation, membre de « l’Archipel Osons les jours heureux », membre fondateur et membre du CA de la Maison des  Lanceurs d’Alerte, ancien membre du CA de biomimicry France et du CA de the Natural Steps.

En septembre 2017 elle rejoint TAAC-Intuiteurs sans frontières visant à mettre en valeur la communication au sein de la toile sacrée du vivant. Elle va activement participer à l’organisation des Dialogues avec l’Animal 2018 et ouvrir la porte fabuleuse du monde végétal grâce à sa forte implication dans le livre de Cleve Backster, L’intelligence émotionnelle des plantes répondant à la question « Les plantes sont-elles en résonance avec l’Homme et le règne du vivant ? ». De plus, ses expériences de connexion aux plantes maîtresses (dont l’Ayahuasca, Tabac…) et aux arbres sacrés (dont le Ceiba, Lupana…) d’Amazonie, vécues lors d’un séjour au sein de la tribu des Yawanawa (Brésil,  Terres indigènes dans l’Acre)  lui ont permis d’élargir le champ d’exploration de la conscience au sein de la Nature. Elle est aussi à l’origine de la parution du livre en français d’Elisabeth Sahtouris « La danse de Gaia ».

En reconversion professionnelle depuis fin 2019, elle se forme à différentes médecines thérapeutiques holistiques. Elle a également  rejoint le projet l’espace Euromed-Afrique où elle apporte  en tant qu’experte en « écologie intégrale », son expérience et sa passion au service du vivant, de la connexion & cohabitation Homme/Nature via les programmes d’éducation pleine nature, le développement soutenable et l’économie régénératrice.