Laura Pfeiffer

Adhérente

 

Inspectrice du travail depuis 2006, titulaire d’une maîtrise de droit pénal, mariée, maman d’un garçon de 12 ans. Suite à l’affaire Téfal, elle a été mutée en Guadeloupe où elle exerce, depuis, ses fonctions. Elle se bat aujourd’hui pour que le salarié qui a transmis les documents dans l’affaire Téfal et elle-même soient reconnus comme lanceurs d’alerte par la justice française avec pour enjeu l’application plus ou moins restrictive de la loi Sapin 2 de 2016 à son affaire. Condamnée deux fois en 1ère instance et en appel, la cour de cassation a annulé la décision de la cour d’appel et renvoyé l’affaire. Condamnée une nouvelle fois par la seconde cour d’appel, elle a à nouveau intenté un pourvoi en cassation et est en attente d’une date d’audience.

 

Déclaration d’intérêts de Jérôme Karsenti

Activités rémunérées exercées à titre principal ou accessoire au cours des 5 dernières années

  • Inspectrice du travail, titulaire de la fonction publique

 

Prise de participation financière (notamment parts sociales, actions, obligations) dans un organisme privé ou mixte ou détention de droits de propriété intellectuelle

  • Aucune

 

Participation à l’instance décisionnelle d’un organisme privé ou public

  • Aucune

 

Autres liens d’intérêts devant être portés à la connaissance de la Maison des Lanceurs d’Alerte

  • Aucun