SNJ-CGT

Le Syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT) lutte pour la défense des conditions de travail des journalistes, en particulier les plus précaires d’entre eux.

Il prend également part à de nombreux combats pour la défense des libertés fondamentales, dont les libertés syndicales, la liberté de manifester, la liberté d’expression, la liberté d’informer mais aussi celle d’être informé.

Le SNJ-CGT revendique l’indépendance des journalistes vis-à-vis des actionnaires qui possèdent les médias dans lesquels ils travaillent. Les interventions des « milliardaires de la presse » sur la ligne éditoriale des médias qu’ils possèdent représentent un danger majeur pour la démocratie.

La lutte pour la liberté d’expression, la liberté d’informer et d’être informé met également en évidence les intérêts communs étroits qui existent entre lanceurs d’alerte et journalistes. Le SNJ-CGT, en lien notamment avec la Fédération internationale des journalistes (FIJ), la Fédération européenne des journalistes (FEJ), l’Ugict-CGT, mais aussi la Maison des lanceurs d’alerte, Eurocadres ou encore Informer n’est pas un délit, a pris part à de nombreuses actions et coalitions dans le domaine.