CGT Ugict cadres syndicat fondateur association maison entreprises administrations droit alerter

Ugict CGT

 

L’Ugict-CGT, créée en 1963, est la structure interprofessionnelle dont s’est dotée la CGT pour rassembler les cadres et professions intermédiaires.

Elle permet aux 80 000 Ingé, Cadres et Techs syndiqué·e·s à la CGT et affilié·e·s à l’Ugict-CGT de définir leurs revendications et de décider de leurs actions, elle contribue à la construction des convergences et des solidarités entre les différentes catégories de salarié·e·s. L’Ugict-CGT traite de thématiques telles que le droit à la déconnexion, la reconnaissance des qualifications, la transformation numérique, le management alternatif ou le rôle contributif de l’encadrement.

L’UGICT-CGT revendique de longue date un droit d’alerte, de refus et d’alternative, pour permettre un plein exercice de la responsabilité professionnelle. Avec Eurocadres, son organisation Européenne, l’UGICT-CGT a depuis 2014 coordonné de nombreuses coalitions pour exiger un statut pour les lanceurs d’alerte ou combattre le secret des affaires. L’UGICT a participé à la défense de nombreux lanceurs d’alerte, et notamment Antoine Deltour (Luxleaks), Stéphanie Gibaud (UBS), Céline Boussié (IME Moussaron), Alexandre Berthelot et Guylain Cabantous (Haemonetics/EFS). A l’occasion des rencontres européennes des lanceurs d’alerte qu’elle organisait en novembre 2019 à Paris, l’UGICT a édité un guide des lanceurs d’alerte.