Valérie Murat

Bien qu’elle me reconnaisse lanceuse d’alerte dans le jugement, la justice a exaucé les volontés des demandeurs sans même qu’ils n’apportent la moindre preuve.  

 

Fin 2019, alors que son association Alerte Aux Toxiques s’intéresse au label HVE (Haute Qualité Environnementale) des vins du Bordelais, elle découvre que le label autorise l’utilisation de pesticides de synthèse particulièrement dangereux. Un dossier est alors publié pour alerter les consommateurs mais Valérie Murat, porte parole d’Alerte Aux Toxiques, est attaquée en diffamation par le CIVB (Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux) et condamnée à leur verser 125 000 euros de dommages et intérêt pour dénigrement. Avant même de pouvoir appel, elle doit provisionner la somme. Une cagnotte à été mise en place pour la soutenir.

 

En savoir plus

Pesticides dans des vins labellisés HVE : 3 questions à la lanceuse d’alerte Valérie Murat, Maison des Lanceurs d’Alerte, 20 mars 2022.
Lire l’article
 
Vidéo de Valérie Murat, suite aux poursuites-baillons auxquelles elle est confrontée depuis du CIVB
.
Voir la vidéo 
« Que met-on sur les vignes dans le Bordelais ? » : la question à 125 000 euros que Valérie Murat a osé poser, Basta, 20 janvier 2022
Voir la vidéo 
Bordeaux : nouveau revers judiciaire pour Valérie Murat dans l’affaire qui l’oppose au CIVB, France info, 10 novembre 2021.
Lire l’article
 
Communiqué de soutien de 43 organisations internationales,
24 février 2021.
Lire le communiqué 
Valérie Murat : « Les pesticides ont tué mon père vigneron », L’Obs, 26 septembre 2017
Lire l’article

 

Une cagnotte a été mise en place pour permettre à la lanceuse d’alerte de poursuivre son combat.

Contribuer à la cagnotte

 

 

Valérie Murat

Pesticides dans des vins HVE